Les objets sont tournés, estampés, modelés ou montés aux colombins.
Aprés une cuisson à 980°, ils sont recouverts d'une fine couche de kaolin et silice sous crème liquide et émaillés.  Une nouvelle cuisson à 960° est suivie d'un enfumage. Un trempage dans l'eau fait se détacher la coque de kaolin et silice. Après nettoyage et séchage, les pièces sont enduites d'un hydrofuge ou de cire.